Opera for Peace Ambassador Jakub Józef Orliński – Interview with Laurent Bury | Forum Opéra

30th March 2020

Jakub Józef Orliński : « Je n’ai que 29 ans, ma voix évolue encore de jour en jour ! » Depuis quelques mois, vous êtes aussi ambassadeur d’Opera for Peace… Cette organisation co-fondée par Julia Lagahuzère* fait un travail fantastique, avec l’aide de grands artistes un peu plus avancés que moi dans la carrière. L’un des objectifs est de propager l’amour de la musique et de créer un climat favorable à l’épanouissement des artistes. Il n’y a pas longtemps, dans le cadre d’Opera for Peace, j’ai pris la parole à Zurich, pour présenter le métier aux étudiants de l’Opera Studio. Je leur ai expliqué comment se passe, la vie d’un chanteur freelance car, après leur passage par le Studio, la plupart d’entre eux resteront à Zurich, d’autres passeront des milliers d’auditions pour entrer dans un ensemble, ou se lanceront en freelance. Et ce n’est pas si facile. Ces jeunes professionnels ou semi-professionnels ont besoin d’être préparés à la réalité qui les attend. Je ne veux pas dire de mal de mon université à Varsovie, ni de la Juilliard School, mais on ne m’y a pas du tout préparé à certaines des choses les plus dures de la carrière : comment gérer les relations humaines avec les chefs d’orchestre, les metteurs en scène, les équipes artistiques, les directeurs de casting, etc. Dans ce métier, il n’y a pas que la voix qui compte : on n’a pas le droit de se conduire en diva capricieuse. Même parmi les contre-ténors, si je deviens quelqu’un d’insupportable, il y en a cinq autres qui n’attendent qu’un coup de fil pour me remplacer. Maintenant, avec la crise actuelle, il faut s’attendre à de grands bouleversements, dans la structure des contrats, par exemple. Le monde change et nous devons changer avec lui, que cela nous plaise ou non. Le contre-ténor américain Anthony Roth Costanzo est également ambassadeur d’Opera for Peace, il a rencontré des jeunes de 14 à 16 ans et leur a présenté sa passion pour la musique. Il s’agit de faire le bien autour de soi en apportant aux gens une souce d’inspiration. Lorsqu’on mène une vie difficile, l’art peut vous guider vers un avenir meilleur. Pour ma part, j’ai été vraiment inspiré par la musique qui a tracé la ligne de ma carrière. >> Read the entire interview at forumopera.com | Photo: Hélène Pambrun – Photographe